Le contact avec la nature…

1904-36a

Il n’est pas surprenant de voir que bon nombre d’études scientifiques démontre que la nature a de nombreux effets bénéfiques sur le corps humain et qu’elle améliore globalement la santé générale. Au contraire, le manque de contact avec la nature peut-être la cause de nombreuses nouvelles maladies comme les allergies mais aussi la dépression, très à la mode dans nos sociétés.

De nombreux chercheurs ont montré, depuis 1979, que le contact avec la nature prévient la dépression en réduisant l’hormone de stress qu’est le cortisol et augmente la sérotonine, hormone du bien-être. Il améliore le sommeil, la vigueur et la sensation d’être pleinement en vie. D’autre part, la vue de scènes naturelles stimule une zone spécifique du cerveau, riche en récepteurs opioïdes qui sont liés au système de récompense de la dopamine, autre hormone de bien-être qui favorise la motivation et l’action. En quelque sorte, la nature agit comme une petite goutte de morphine dans le cerveau.

Quoi de plus simple que d’aller respirer des fleurs, de toucher l’écorce d’un arbre ou encore de se poser sur un banc tout en regardant les feuilles se faire balancer par vent. Il ne faut pas grand chose pour être mieux.

IDE-Ô vous emmène dans cette nature apaisante et vous apporte des outils pour la percevoir autrement et simplement.