Pollution et Nature

la-jungle1

Hier, Madame Jocelyn Just était l’invitée de Patrick Cohen dans le cadre du 7/9 de France Inter sur le sujet de la pollution. La pneumologue nous explique que de plus en plus de maladies sont dues à la pollution mais pas seulement… Le manque de contact avec la nature et les animaux en est également responsable. Elle ajoute également que l’alimentation trop grasse n’est plus adaptée à notre société et a pour conséquence le développement de nouvelles maladies ou l’exacerbation de maladies existantes.

A écouter à partir de la 83ème minute.

Le Grand Orchestre des Animaux

le-grand-orchestre-des-animaux

Bernie Krause nous offre des sons magnifiques lors de l’exposition Le Grand Orchestre des Animaux à la Fondation Cartier qui a eu lieu du 2 juillet 2016 au 8 janvier 2017.

Le musicien et bioacousticien nous emmène dans l’univers du sensible en nous immergeant dans des salles obscures pendant un long moment. En plus de la beauté dégagée dans le cadre de cette exposition, il met en évidence la fragilité de la nature et sa malheureuse dégradation. L’espace sonore et visuel mis en place dans le cadre de cette exposition nous amène à un bien-être important et on en ressort ressourcé. Ces sons finalement lointains mais on ne peut plus simples nous rappelle qu’il y a quelque chose au plus profond de nous connecté à cet environnement sensible.

Des vidéos magnifiques sont également diffusées. Voici le genre de drôles d’oiseaux que nous pouvons y croiser pour le plaisir des enfants et des adultes.

Plus d’infos et de sons: www.legrandorchestredesanimaux.com/fr

Qui suis-je?

 

Je suis originaire d’une commune montagnarde et rurale de Normandie, non loin du Mont-Saint-Michel. L’élément naturel, sans que je m’en aperçoive petite, a toujours fait partie de mon quotidien. J’ai grandi auprès de cascades dans une nature très vallonée que j’ai d’abord parcouru avec les baskets aux pieds. J’ai échoué en 2007 au pied du Mont Blanc après un passage à Grenoble où les sports de pleine nature respectueux de l’environnement ont été mon enseignement. J’ai continué de me régénérer d’espaces grandioses et sauvages aux portes de la Capitale des Alpes puis bien au-delà. Je suis tombée amoureuse du Massif du Mont Blanc et j’y ai établi mon camp de base. Mon temps se divisait en trois: ma passion pour la montagne, mon intérêt pour la cause écologique et des voyages en terre d’Asie, continent de prédilection. Après avoir occupé des postes visant à accompagner des entreprises dans la réduction de leurs impacts sur l’environnement, j’ai travaillé pendant trois ans en tant que chargée de mission Plan Climat et Ecotourisme pour la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc. C’est au détour d’un voyage en Chine que j’ai découvert le Tai Chi Chuan, le Qi Gong et la méditation que je pratique régulièrement depuis lors comme un soutien bénéfique et que je considère comme le révélateur du monde sensible.

Souhaitant envisager mon parcours professionnel à une échelle plus globale, j’ai repris des études en Sciences Politiques et Relations Internationales à l’Université de Lyon qui ont débouché sur l’obtention d’un diplôme de Master 2. Cela ne m’a pas empêché de continuer à parcourir les montagnes environnantes jusqu’à l’arrivée d’une petite fille en 2015 qui occupe maintenant la plupart de mon temps. Je continue l’escalade et les arts martiaux internes et j’aspire de plus en plus à des pratiques artistiques qui permettent de mettre en valeur cette nature d’une autre manière, par les émotions profondes qu’elle suscite.

Il est aujourd’hui important pour moi de nourrir mon projet professionnel de mes expériences personnelles. Continuer d’accompagner les organisations par la mise en place d’actions concrètes à portée de tous mais aussi provoquer le changement par et pour la nature en utilisant des outils sensoriels et sensibles afin de motiver profondément à préserver l’environnement dont nous sommes issus et qui, même si nous l’oublions parfois, nous est essentiel.